(#426) Ollivier Pourriol – Facile

Réfléchir sur l’effort

Court résumé: L’art français de la facilité

Mon avis:

Merci aux éditions Michel Lafon et à Ollivier Pourriol pour cette lecture!

Il y a deux ans, la lecture de « Une fille et un flingue » avait été une bonne surprise de la rentrée. Comme beaucoup de gens, je connaissais Ollivier Pourriol en tant que chroniqueur littéraire au Grand Journal de Canal+, mais je n’avais jamais expérimenté ses écrits. Ce roman déjanté m’avait emballé. Je me faisais donc une joie de rencontrer le Pourriol essayiste.

Ainsi que son nom l’indique, « Facile » est une réflexion sur la qualité de réussir en évitant les efforts. A travers une dizaine de chapitres, l’auteur analyse le phénomène du laisser-aller dans notre quotidien. En se référant aux pensées  de grands philosophes, il développe l’idée que, contre toute attente, l’emploi de la facilité peut nous rendre efficaces. En aucun cas, il ne fait l’éloge de la paresse mais trouve des exemples dans lesquels le surcroit de combat peut devenir stérile. Lire la suite

(#425) Pierre Lemaître – Couleurs de l’incendie

Confirmation

Court résumé: Février 1927, les obsèques de Marcel Péricourt sont brusquement interrompus par un incident tragique. Dès lors, l’empire financier de la famille est fortement remis en cause…

Mon avis:

Pierre Lemaître était avant tout un auteur de polars réputé que j’appréciais. Contre toute attente, son entrée dans la littérature blanche a été fracassante. Auréolé du prix Goncourt, « Au revoir là-haut » était une fresque familiale et affairiste dans laquelle je m’étais beaucoup amusé.

L’histoire de « Couleurs de l’incendie » se déroule une dizaine d’années plus tard, durant l’entre-deux- guerres. On reprend la famille Péricourt, on reprend les mêmes ingrédients et le tout fonctionne comme dans le premier épisode. Seul le contexte est différent. Le récit se fait cette fois-ci dans l’ombre de la crise financière et de la montée du nazisme.

Les évènements se succèdent sous forme de situations principalement parlées. A la manière d’une pièce de théâtre, la puissance du roman repose sur les dialogues, souvent truculents et qui rythment le fil de l’aventure. Par ces échanges, chaque personnage se dévoile et dévoile ses ambitions. Ce jeu de dupes, parsemé de manipulations et manigances, crée une toile romanesque pleine de rebondissements, dans laquelle le lecteur ne s’ennuie pas une seconde. On passe d’un protagoniste à un autre, d’une classe sociale à une autre. On se représente ainsi le plan global de la société de l’époque.

Le seul reproche que je pourrais faire se situe au niveau la mécanique du roman. En effet, autant les péripéties sont surprenantes, autant le déroulement est un peu cousu de fil blanc. On devine facilement le dénouement de cette affaire. Ceci étant dit, le plaisir de lecture est une nouvelle fois au rendez-vous. Ceux ou celles qui ont aimé le premier épisode, ne seront pas dépaysés et se réjouiront de cette suite. Et je conseille chaudement à ceux ou celles qui n’ont pas encore commencé la trilogie, de vous lancer dans les histoires de Pierre Lemaître. Entre Alexandre Dumas pour le côté feuilletonnesque et Emile Zola pour le côté social, il est un conteur particulièrement efficace !

Albin Michel, 544 pages

22.90€

Mes 19 meilleurs livres 2018!

L’année littéraire 2018 fut encore foisonnante. J’ai continué à varier mes lectures entre romans noirs, polars/thrillers et littérature blanche. Cette alternance me permet de ne jamais me lasser et de continuer à me laisser surprendre.

Maintenant que 2019 a pris le relai, c’est l’heure de faire un petit bilan de mes découvertes. Par respect pour les écrivains, dont j’admire le travail, je ne reviendrai pas sur mes déceptions et sur les livres dont je n’ai pas fait de chroniques. Dans cet article, je vous propose donc de partager les 19 livres qui m’ont le plus marqués, pour différentes raisons.

Vous pouvez cliquer sur la photo pour voir ma chronique:

Les 3 livres les plus marquants!

  

Après une première lecture qui tenait plus de l’essai, j’ai découvert le premier roman de Nicolas Delesalle. En peu de pages, il réussit à dégager des émotions et des sensations qui m’ont fait voyager. Intense!

David Joy propose un roman noir digne des plus grands. L’ambiance sombre accompagne parfaitement les personnages attachants et déroutants. Prenant!

Et que dire de cet uppercut à la lecture du second roman de Mattias Köping. Du sang, de la violence, de la torture, du viol et de l’Histoire. Pour public averti. Réaliste et brutal!

Les livres qui m’ont procuré de l’émotion!

Ne vous fiez pas à la couverture! Extrêmement touchant!

Une belle fable réaliste!

Le talent de Jérôme Ferrari pour transmettre les émotions!

Les livres dont j’ai adoré l’ambiance et les personnages!

La fin de la trilogie sociétale et réaliste.

Entre passé et présent, une belle histoire autour de l’art!

La vie de Suz, incisive et déstabilisante!

Une immersion dans les services secrets du pouvoir!

Quand l’Histoire s’allie au romanesque!

Les thrillers efficaces!

Un engrenage diabolique!

 

Un thriller glacial et glaçant!

Les polars redoutables!

Harry Hole, évidemment!

Une deuxième enquête, meilleure que la précédente!

Un nouvel opus sinueux très réussi!

Un épisode plein de surprises!

Un enquêteur atypique à découvrir!

Michaël Connelly, toujours au top!

Résultats ÉNORME Concours 2018

Pour sa troisième année, L’ÉNORME Concours a été un grand succès. En effet, vous avez été particulièrement nombreux à participer!

Je remercie une nouvelle fois tous les éditeurs qui ont apporté leurs contributions à la réussite de cet évènement. N’hésitez pas à visiter leurs sites respectifs, vous y trouverez surement vos futures lectures.

Maintenant, passons aux choses sérieuses!

Après tirage au sort, j’ai le plaisir de vous annoncer les 5 GAGNANTS/ES du concours qui vont se partager 30 LIVRES! Lire la suite

(#424) Mattias Köping – Le manufacturier

Roman noir intense

Court résumé: Milovan, un croate, est à la recherche des assassins de sa famille, vingt cinq ans plus tôt. Pendant ce temps, les cadavres d’une femme et de son bébé sont retrouvés dans une banlieue du Havre. Les investigations sont menées par le très controversé capitaine Radiche…

Mon avis:

Merci aux éditions Ring pour cette lecture!

« Le manufacturier » est pour moi la parfaite représentation de l’impact actuel des blogs sur mes choix de lecture. Dans les émissions télé et radio, sur les sites littéraires ou dans les magazines, je n’avais jamais aperçu la moindre information sur ce livre. C’est donc grâce aux chroniques élogieuses de mes collègues blogueurs/ses que j’ai désiré découvrir cet objet intrigant. Et je les en remercie.

Parce que ce livre doit être absolument lu mais attention…pas par tout le monde ! Pour se lancer dans cette aventure, il faut avoir le cœur bien accroché, ne craindre ni la violence, ni l’hémoglobine, ni la torture, ni le viol… Vous allez me dire que cela fait beaucoup de restrictions mais il me semble nécessaire de prévenir. Cette histoire est très dure et il faut être préparé. Par contre, si vous cochez toutes les cases, préparez-vous à vivre une expérience décapante. Lire la suite

(#423) Robert Harris – Munich

Une histoire pour l’Histoire

Court résumé: 1938, le premier ministre Chamberlain rejoint l’Allemagne où il doit rencontrer les dirigeants européens pour signer un accord, afin de contrecarrer les plans de Hitler…

Mon avis:

Merci aux éditions Plon pour cette lecture!

Robert Harris est un auteur aux multiples bestsellers mais pour moi, c’était la première fois. Sa spécialité est de traiter un moment de l’Histoire avec romanesque.

Dans « Munich », il est question des accords de Munich, signés entre l’Allemagne, la Grande Bretagne, la France et l’Italie. En parallèle de cet évènement important, deux anciens amis d’études vont jouer un rôle important dans les négociations. Alors qu’ils appartiennent à deux camps différents, et qu’ils ne se sont pas vus depuis quelques années, ils vont trouver des intérêts communs et mener une mission en infiltration qui pourrait tout changer. Le lecteur découvre le passé et le quotidien de ces personnages attachants et les suit dans leur aventure trépidante. Comme ce sommet international est sous haute tension, l’objectif de nos deux héros devient oppressant. Dans les scènes presque exclusivement intérieures, le suspense monte crescendo et j’ai été happé par la lecture. Lire la suite