(#352) Cloé Mehdi – Rien ne se perd

Drame social

Court résumé: Depuis la bavure policière restée impunie, le quartier est devenu très sensible. C’est dans cette atmosphère, que Mattia, onze ans, va assister à la désagrégation de son entourage…

Mon avis:

Merci aux éditions J’ai lu pour cette lecture!

Cloé Mehdi est une très jeune auteure (née en 1992, ça ne me rajeunit pas !), un peu confidentielle, dont j’avais entendu beaucoup de bien sur la blogosphère. La sortie de son deuxième roman en format poche a été l’occasion de découvrir cette artiste précoce.

Dès les premières lignes, l’écriture est fluide, accessible et on entre rapidement dans le vif du sujet. Et le sujet en l’occurrence, c’est la banlieue. Par le regard d’un enfant, on ouvre la porte d’un appartement de quartier. On se retrouve au milieu d’une famille de fortune composée de personnages aux destins tourmentés. Lire la suite

Publicités

(#351) Laurence Cossé – La grande Arche

L’Arche, cette épopée!

Court résumé: François Mitterrand, une fois président, veut construire un monument pour la postérité. Ce sera l’Arche de la Défense. Le danois Johan Otto von Spreckelsen en sera l’architecte…

Mon avis:

Merci aux éditions Folio pour cette lecture!

Un livre de 400 pages sur la construction de l’Arche de la Défense, à première vue, ne fait pas partie des thèmes les plus exaltants. Mais c’était sans compter sur l’Histoire, qui nous réserve toujours son lot de surprises. Et encore une fois, à l’instar d’un roman totalement fictif, elle nous offre un récit d’un romanesque stupéfiant.

En effet, l’élaboration de ce monument a été une épopée à plusieurs niveaux. Lire la suite

(#350) Mathias Malzieu – Journal d’un vampire en pyjama

La maladie colorée

Court résumé: Mathias Malzieu découvre qu’il est atteint d’une aplasie médullaire. Il est alors hospitalisé dans une chambre stérile…

Mon avis:

Merci aux éditions Le Livre de Poche pour cette lecture!

Lorsqu’on me parle de comédiens qui poussent la chansonnette, de chanteurs qui se mettent au pinceau, de chanteurs qui écrivent des romans, je suis un peu réticent. Pour moi, les arts sont dissociés et chacun est spécialiste de sa spécialité. Je sais que j’ai tort et je me soigne ! C’est pour cette raison que spontanément je ne vais pas vers ce genre de livres. Mais appréciant la musique du groupe et ayant découvert les critiques élogieuses sur ce journal, j’ai voulu accorder le bénéfice du doute au chanteur de Dionysos.

Mathias Malzieu nous raconte la rencontre avec la maladie, sa progression et toutes les épreuves Lire la suite

(#349) Sorj Chalandon – Le jour d’avant #MRL17

Au fond des mines…

Court résumé: Depuis la catastrophe de Liévin de 1974, dans laquelle son frère a trouvé la mort, Michel ne pense qu’à une chose…se venger du responsable du drame qui a détruit sa famille!

Mon avis:

Merci à Priceminister pour cette lecture dans le cadre des Matches de la rentrée littéraire!

Depuis « Mon traître », je suis devenu un adepte de Sorj Chalandon. J’ai lu quatre de ses livres qui m’ont tous enthousiasmé. Avec une plume minimaliste, cet écrivain sait parfaitement retranscrire les émotions des personnages et m’entraîne à chaque fois dans son univers au plus près des sentiments. Pour ce nouvel ouvrage, il s’est intéressé à une catastrophe oubliée.

J’ai vraiment été emballé par la première partie du roman. Même si les drames autour du narrateur se cumulent et l’addition des morts asphyxie un peu le lecteur, c’est dans ces 200 premières pages que le talent incomparable de Sorj Chalandon fait le plus merveille. Avec son style toujours épuré, il entre au centre du drame, dans l’esprit d’une victime collatérale de l’accident. En empathie totale, on éprouve tous les souvenirs du narrateur et on comprend son ressentiment. On vit ses épreuves et on veut être à ses côtés pour venger son frère. Lire la suite

J’ai rencontré Ken Follett! Et vous fais gagner son livre dédicacé!

Ken Follett est un auteur de romans historiques et policiers qu’il a vendu à des centaines de millions d’exemplaires. Et moi, simple lecteur passionné, j’ai eu l’immense privilège de le rencontrer pour la sortie du troisième volume des Piliers de la Terre intitulé « Une colonne de feu ».

C’est grâce au grand site littéraire « lecteurs.com » que la rencontre a pu s’effectuer. Avec Sylvie et Amélie, des lectrices de la communauté, nous avons donc passer une vingtaine de minutes, autour d’un café, avec ce monument de la littérature.

On a discuté ensemble du travail nécessaire à la création de son œuvre, des personnages et des évènements de son histoire ainsi que de son rapport à ses lecteurs. Il a été extrêmement accueillant, souriant. Il parle très bien notre langue, même si son accent est très prononcé.

Après cet échange, il a bien voulu nous dédicacer notre exemplaire d’ « Une Colonne de Feu ».

Dans cette vidéo, j’apparais dans les 30 dernières secondes, c’est peut-être un détail pour vous, mais pour moi, ça veut dire beaucoup!!!

 

Et SURPRISE…pour tous les fans de l’auteur, j’ai réussi à lui faire signer un exemplaire que je me propose de vous faire gagner!

Mon avis sur « Une colonne de feu »

Pour participer à ce 9ème concours du blog, rien de plus simple: Il vous suffit de m’être fidèle! 😉

  1. Vous devez me suivre sur mon blog.
  2. Vous pouvez partager sur Facebook, sur Twitter (@killing79) ou sur Instagram. Chaque réseau vous donne une chance supplémentaire de gagner…alors n’hésitez pas!
  3. Vous devez remplir le questionnaire ci-dessous
  4. Le tirage au sort sera réalisé le 12 Novembre 2017.

 

 

 

 

 

 

 

Bonne chance à tous!

(#348) Don DeLillo – Zero K

Dompter la mort

Court résumé: Jeffrey est invité par son père à le rejoindre dans un centre de recherche dans lequel chacun peut programmer sa mort…

Mon avis:

Merci aux éditions Actes Sud pour cette lecture!

Malgré le grand nombre de livres que j’ai pu chroniquer, je dois l’avouer, je n’avais jamais lu de Don DeLillo, honte sur moi ! Heureusement, j’ai pu corriger cette anomalie et enfin découvrir ce maître de la littérature américaine.

Dans ce nouvel opus, Don DeLillo s’attaque au futur proche. Même si, à première vue, le thème semble éculé dans le domaine de la science-fiction, je ne pense pas qu’il a déjà été traité de cette manière. Dans ce texte, il n’est pas question de créer une dystopie où tous les évènements servent de prévenir l’avenir du monde. L’auteur ne cherche pas non plus à donner des leçons, à imaginer le pire ou à poser des questions. Il met juste la cryogénisation au centre de son roman, comme une évidence. Ensuite, il fait évoluer ses protagonistes dans ce nouveau monde sans jamais apporter de jugement. Cette mise en scène rend l’univers plus réel et de fait plus effrayant. Lire la suite