Apogée de la trilogie

Julia est retrouvée, scalpée et prétend être sortie de l’enfer. On pourrait croire à un acte isolé mais des photos semblent prouver le contraire. Annabel O’Donnel, jeune détective, aidé par Josh Brolin, va se lancer à la poursuite de ce mystère issu des ténèbres.

Les séquelles de « L’âme du Mal » laissées sur Josh Brolin font de ce personnage un être meurtri et torturé dont la persévérance va l’emmener dans les méandres du macabre.

« In tenebris » est le deuxième volet de la Trilogie du Mal de Maxime Chattam.
Personnellement c’est celui qui m’a le plus marqué et surtout le plus tenu en haleine. Le côté sombre et glauque est encore plus accentué que dans le premier opus et certaines scènes créent une tension vraiment insoutenable.
Le suspense instauré par Chattam et les nombreux rebondissements font de cette suite un plaisir à dévorer.

Une œuvre prenante, stressante et noire.

18/20

Publicités

"

  1. JESSICA dit :

    Ca doit faire 10 ans que je l’ai lu, mais j’en garde un très très bon souvenir. J’avais littéralement dévorer ce livre. Il m’a fait découvrir Maxime Chattam et depuis je suis devenue une fan de cet auteur. Pour l’instant aucun de ses bouquins m’ont vraiment déçus (ah si prédateurs, bof).

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s