Jeter le film à la poubelle…

Un virus a transformé toute l’humanité en vampires. Ce serait faire offense à ce roman que de voir le film en premier. Robert Neville est le dernier survivant de sa race et doit fuir chaque jour la traque dont il fait l’objet.

La grande force dans ce roman repose principalement sur sa fin qui donne une raison au titre… Rien n’est respecté dans le film (qui termine à la sauce américaine).Pour revenir à « Je suis une légende », j’ai passé un bon moment de lecture, même si je ne suis pas fan, à la base, des histoires de vampires.

L’idée du récit est d’une originalité qui rend ce livre incontournable, même s’il est un peu court… Un classique qui se lit tout seul et que l’on n’oublie pas!

16/20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s