Du Chattam fantastique

A Edgecombe, un couvre feu a été instauré après le meurtre du jeune Tommy Harper. Sean et sa bande auraient dû le respecter, et ne pas ouvrir le grimoire qu’ils ont découvert: des nouveaux meurtres apparaissent et des hommes effrayants font leur apparition.

 Ne sortant pas indemne de la trilogie du mal, j’ai voulu lire du Chattam, du Chattam…

Je me suis alors logiquement lancé dans son premier roman pour trouver la source du mal.

Finalement, je termine ce roman avec la conclusion suivante:
A priori je préfère Maxime Chattam dans les thrillers que dans les romans fantastiques. Cependant, même dans une autre catégorie, il sait créer des scènes et une atmosphère angoissantes qui rendent finalement le genre très plaisant.
Après ça, il m’a convaincu de tenter ses autres escapades fantastiques…

L’histoire est prenante et facile à lire même si elle reste un tantinet enfantine. A lire avec ses yeux d’enfants…

15/20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s