Noir c’est noir…

Un père et son fils avancent sur une route dans un monde post apocalyptique. Voilà le résumé de ce roman. Nous ne connaissons ni le passé de leur voyage, ni le but final mais nous suivons ces déjà-morts sur leur derniers pas.


J’ai trouvé ce récit extrêmement noir voire même morbide, et le manque de fil conducteur m’a un peu déstabilisé. L’ennui m’a très vite gagné.
Cependant l’auteur a quand même réussi à me tenir jusqu’à la fin, ce qui peut donner un peu d’espoir et autant dire qu’en sortant de cette histoire, j’en avais grandement besoin. La répétition et la planitude des événements est vraiment pesant, et moi qui d’habitude raffole des romans noirs, je n’ai trouvé à aucun moment de quoi me rassasier. Grosse déception tant j’attendais de cet auteur considéré par beaucoup comme un maître!

11/20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s