Pop corn Rock’n roll

A Santa Mondega, un serial-killer élimine tout sur son passage et surtout ce qui a un rapport avec un livre sans nom…Et voilà une fille amnésique, deux flics spéciaux, des moines karatékas, une pierre précieuse, un Elvis Presley…

On peut dire que ce « livre sans nom » est à classer dans une catégorie sans nom.
C’est un mélange d’innombrables styles et un fouillis de références: policier, western, fantastique, horreur.
Pour ce qui est de mon ressenti: Du pop-corn qui explose sans cesse sur un rythme effréné. Je me suis éclaté tout au long de cette fiction déjantée, où règne le délire en permanence. Si l’on met sa raison de côté, on se laisse porter sans aucune résistance aux côtés de ces personnages tous aussi dérangés les uns que les autres.

Ce roman m’a vraiment emballé: il aurait mérité une encore meilleure note si l’écriture avait été légèrement plus travaillée et le style un peu moins faible.

17/20

Publicités

"

  1. francksbooks dit :

    Pour une fois nous ne sommes pas d’accord, j’ai vraiment pas aimé ce bouquin. Je l’ai trouvé brouillon, opportuniste et mal rédigé !

    J'aime

    • killing79 dit :

      Ce livre faisait partie des premiers que j’ai lus. Je n’avais donc pas beaucoup de comparaison et très peu de recul. D’ailleurs c’était aussi une de mes premières chroniques et ça se sent!
      Si je devais relire ce roman aujourd’hui, peut-être que mon avis serait différent…ou peut-être pas!

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s