Traquenard infernal

Court résumé: Sur un coup de tête, Nick, pigiste pour la presse, a tout plaqué pour  s’offrir une traversée de l’Australie. Sur la route à l’atmosphère sordide, il va rencontrer Angie, robuste fille, qui va l’entraîner tout droit vers un cauchemar éveillé.

Mon avis: La virée australienne de Nick m’a véritablement enchanté. Prenez un parfum de liberté sans bornes qui se transforme d’un coup en cauchemar à huis clos. Ajoutez une bonne dose d’humour souvent noir. Saupoudrez de suspense imprévisible.

Et vous obtenez un roman noir, savoureux et dynamique qui m’a fait découvrir Douglas Kennedy et m’a donné l’envie dans connaître plus (même si son œuvre semble radicalement différente par la suite).

 

16/20

Publicités

"

  1. Seul roman de Douglas Kennedy que j’ai lu mais je l’avais adore. Un de ces romans qu’un fois fini, je ne savais pas ce que j’allais pouvoir lire ensuite.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s