Longue déception…

Court résumé: A 10 ans, Thomas Bishop assassine sa mère et est placé en institut psychiatrique. Il s’échappe quinze ans plus tard , et laisse des dizaines de meurtres dans son sillage. Tout le monde est alors sur le coup: La Police, la mafia, les politiques et surtout la presse, en la personne de Adam Kenton.

Mon avis: A la fermeture de ce livre, un sentiment prédomine…la déception. Annoncé de-ci de-là comme une référence du thriller, j’ai sauté sur ce livre avec le grand espoir de découvrir LE tueur en série.
Les différents angles utilisés par l’auteur (meurtrier, journalistes, enquêteurs, politiques…) permettent à l’écriture de se différencier et d’avoir un style original et intéressant.
Seulement ce style froid sans sentiment accouche au final d’une histoire plate et neutre, et qui pâtit en plus d’un manque cruel de surprises et de suspense. Pour faire court, je me suis réellement ennuyé! Je n’ai rien trouvé d’extraordinaire dans cette histoire et sa manière d’aborder ce thème éculé. Je vais vite retourner sur mes auteurs fétiches qui m’ont souvent beaucoup plus emballé.
Les idées sont bonnes, le méchant vraiment méchant, la folie pleine d’intelligence, malheureusement, ce livre est trop long (900 pages dont 400 pages inutiles), mais vraiment trop long.

11/20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s