Parmi les Meyer!!!

Court résumé: Thobela, ancien agent du KGB, s’occupe de son fils adoptif Pakanile. Jusqu’au jour, où celui-ci est abattu par accident par des criminels lors d’un braquage de station service. Armé d’une sagaie, Thobela va dès lors traquer tous les bourreaux d’enfants du pays pour rendre sa justice. L’inspecteur Griessel, alcoolique rejeté par sa famille, va se lancer à sa poursuite pour stopper ces meurtres.

Mon avis: C’était mon premier Deon Meyer. Et là où il se démarque, c’est sur sa narration en trois parties. Contrairement à la plupart des polars, on ne s’interroge jamais sur l’identité du meurtrier (on connaît son identité dès le début), mais on cherche simplement  quel est  l’utilité de tous les protagonistes dans le déroulement de l’aventure. Il nous présente un puzzle de points de vue qui se construit progressivement: Au fil de la lecture, on se rend compte que l’histoire de la prostituée, qui paraissait pourtant anodine et même isolée, joue finalement un rôle plus que primordial sur le dénouement de l’histoire.

Grâce à son écriture agréable et à la structure de son récit, l’auteur  nous fait découvrir l’Afrique du Sud et son atmosphère, sans réel suspense mais avec beaucoup d’interrogations, qui nous  attirent sans résistance jusqu’au bout. Un léger manque de rythme à certains moments pénalise un peu l’œuvre mais le tout reste un polar/roman noir atypique qui en appelle d’autres…

 

16/20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s