Dans le vif…

Court résumé: Dans sa recherche du châtiment des agresseurs de femmes, Aomamé se lance à la poursuite de son ultime cible. Pendant ce temps, Les Précurseurs semblent se rapprocher irrémédiablement de Tengo.

Mon avis: Dans le premier roman, il nous avait fait découvrir les protagonistes et avait posé les bases. Dans le deuxième tome, Murakami perpétue la destinée d’Aomamé et Tengo, en intégrant de plus en plus de fantastique.

Le monde de 1Q84 prend le pas sur le monde réel, et nos deux amis continuent d’avancer dans leur quête respective. Pour ce faire, Aomamé doit mener à bien sa mission d’élimination du Leader, et Tengo gérer la disparition de son amie mariée, la fuite de Fukaeri et et les différentes pressions exercées par Ushikawa. Dans ce volume, on  commence à appréhender de mieux en mieux le contenu de « la chrysalide de l’air »,  le rôle des Little People, des deux lunes et des Précurseurs, mais le tout reste encore un peu flou et complexe. Comme dans le brouillard, on prend ce que l’auteur nous donne, mais on ne peut imaginer ce qu’il nous  prépare pour la suite.

L’écriture est belle, un peu répétitive parfois. Le récit est prenant quoiqu’un peu lent et parsemé de sexe, comme sait si bien le faire Murakami. L’action est un peu plus présente dans cet opus que dans le précédent, ce qui le place un cran au dessus en terme d’attractivité.  On s’accroche pour ressentir l’œuvre au complet…

 

15/20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s