Un captif captivant

Court résumé: Il se réveille seul, enfermé  dans une cave. Il se souvient: elle était belle, attirante et totalement disponible et elle l’a emmené chez elle. Et maintenant elle l’observe à travers les barreaux de sa cage. Elle le torture et veut lui faire payer pour son crime. Les questions qu’il se pose alors: Pourquoi moi? et que me reproche-t-elle?

Mon avis: L’histoire se lit à cent à l’heure et on est balancé comme dans un flipper au rythme du récit et des dialogues brefs et incisifs.

Karine Giebel utilise une écriture simple d’une grande efficacité même si les échanges courts et rapides entre les deux protagonistes vont parfois un tantinet trop vite: on est un peu étourdi.
On se retrouve en totale empathie avec la victime et on ressent toute la détresse, l’incompréhension et les douleurs de cet homme pris au piège et tourmenté par une inconnue. La tension est d’autant plus forte que les raisons de sa détention sont inconnues.

Un dernier bémol que je peux mettre à ce huis clos, c’est d’être trop court car à la fermeture du livre, on en redemande.

17/20

Publicités

"

  1. totorotsukino dit :

    très bien écrit, fin noire à souhait, j’adore!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s