100ème CRITIQUE

Grand roman noir

Court résumé: 1926, à Boston, en pleine période de prohibition, Joe Coughlin, le fils du commissaire adjoint, va tout faire pour gagner sa place dans la mafia qui contrôle le marché de l’alcool dans tout le pays. De délits en délits, son destin va se construire.

Mon avis: Dennis Lehane nous fait suivre avec intérêt la genèse, l’évolution puis l’envol d’un jeune dans le système mafieux. Même si intrinsèquement on ne valide à aucun moment le choix de carrière de Joe, on se prend au jeu et les péripéties de ce délinquant notoire nous fascinent jusqu’à la dépendance. Dans le milieu sous haute tension de la pègre, son côté humain le rend plus accessible qu’il ne voudrait le faire paraître et en fait un personnage finalement attachant. Ses faiblesses émotionnelles, surtout liées aux femmes, le conduisent toujours sur la brèche et plus il prend du grade, plus il prend le risque de perdre tout ce qu’il a gagné et tout ce qu’il aime. Mais son destin semble inexorablement tracé et ses actes sans retours dans ce milieu de batailles et de trahison.

Cette fresque initiatique se déroule à la période particulière de la prohibition en Amérique, qui constitue un tableau idéal pour les aventures criminelles de Joe Coughlin.
« Ils vivent la nuit » est la suite « d’un pays à l’aube » mais peut se lire indépendamment et j’ai d’ailleurs hâte de lire ce premier opus tant les éloges sont nombreuses à son sujet.

Dennis Lehane ne semble plus être seulement un très bon auteur de polars mais aussi un très grand conteur de roman noir.

Rivages 525 pages

17/20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s