Styliste poétique

Court résumé: Dans un village Andalou, une lignée de femmes se transmet une boîte mystérieuse de génération en génération. Son tour venu, Frasquita y découvre des fils et des aiguilles aux pouvoirs magiques. Suite à divers évènements, elle se retrouve à errer à travers la région, accompagnée de ces enfants pourvus eux aussi de dons surnaturels.

Mon avis: Ce roman écrit par une femme, qui raconte l’histoire de femmes avec leurs préoccupations de femmes et qui semble donc destiné à un lectorat féminin, n’avait à priori pas les critères requis pour me plaire. Mais suite à une chaude recommandation, je me suis laissé tenter par ce conte initiatique féminin. Et mes inquiétudes chargées de préjugés furent balayées dès les premières pages et la magie a immédiatement opéré. Carole Martinez possède un style d’écriture qui procure à lui seul un intense plaisir de lecture. Le génie de sa plume m’a emporté dans les contrées ensoleillées hors du temps et les aventures parsemées de magie m’ont envouté jusqu’à la fin.

Je pense que si j’avais été une femme et de surcroit une maman, j’aurais sûrement considéré ce livre comme un chef d’oeuvre car il est vrai que le thème des relations maternelles reste malheureusement un peu étranger à mon esprit d’homme, et n’a peut être pas eu la résonance qu’il aurait méritée.

Ce détail mis à part, je dis bravo Mme Martinez, vous entrez dans mon cercle des très grand(e)s auteur(e)s grâce à votre écriture Haute-Couture!

Folio (poche) 440 pages

17/20 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s