Du Paul Auster

Court résumé: MS Fogg est un étudiant, qui après avoir tout perdu, va se retrouver successivement SDF dans Central Park, squatteur chez un ami et enfin assistant d’un homme âgé égocentrique qui va lui raconter son destin assez atypique.

Mon avis: Quand Paul Auster fait du Paul Auster, il nous donne l’impression d’écrire son histoire sans fil conducteur comme s’il inventait la suite de son récit au fur et à mesure. Mais c’est bien sûr juste une illusion car il sait en fait très bien où il a l’intention de nous emmener et sous couvert d’une histoire alambiquée, il essaye de percer les mystères de la nature humaine. Dans ce nouveau parcours initiatique, il met les personnages dans des situations inédites, face au hasard, pour pouvoir nous montrer les comportements de l’Homme et ses plus bas instincts, lorsqu’il se retrouve dans ses derniers retranchements.

Paul Auster est un vrai conteur rêveur, qui écrit toujours magnifiquement, mais ce « Moon Palace » ne m’a pas fait aussi forte impression que les précédentes lectures de son œuvre. Je n’ai pas forcément d’explications, même si le manque d’empathie pour les personnages est peut être la cause de ce demi-enchantement.

Ce livre reste tout de même une belle évasion de l’esprit dans la grande tradition « Austerienne ».

Le livre de poche 317 pages

15/20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s