Sombre cité des anges

Le Dahlia noir

Court résumé: Betty Short, jeune fille sulfureuse et toujours vêtue en noir, est retrouvée assassinée dans un terrain vague de Los Angeles. Son corps a été mutilé et coupé en deux. Deux flics Bucky et Lee, boxeurs ennemis dans la vie, vont faire équipe et essayer de démêler l’énigme de ce meurtre ignoble.

Mon avis: Dans cette aventure, James Ellroy nous dévoile sa part d’ombre. Il nous ouvre les portes secrètes de son âme, obnubilée par son passé meurtrier. L’histoire de sa mère et celle de ce fait divers sont fortement liées et il se devait d’exorciser ces drames par ce roman.

Plusieurs facettes de ce « Dahlia Noir » m’ont beaucoup plu. La plume de Ellroy est incisive et donne du rythme aux événements. Il crée un univers très sombre où le noir est omniprésent et envahit les moindres recoins de Los Angeles. Dans ces rues, il y place des protagonistes torturés d’une grande profondeur. En nous faisant entrer dans l’esprit de ces personnages, il nous les rend touchants et attachants et on se sent fortement concerné par leurs destins.

J’ai été entraîné avec inquiétude mais aussi délectation dans cette fresque meurtrière et familiale. Ce fût d’ailleurs une découverte plutôt angoissante du côté obscur de la nature humaine et de ses secrets.
C’était ma première lecture du maître, envoyez la suite!

Rivages/noir (poche) 505 pages

17/20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s