Hallucinogène

Alice au pays des merveilles

Court résumé: Alice joue avec sa sœur dans le jardin. Un lapin mystérieux qui parle, passe devant elle. Elle décide de le suivre dans son terrier. C’est là qu’elle tombe dans un monde de merveilles, où elle va vivre des aventures hors du commun.

Mon avis: Mais quelle substance fume ce mec ? Voilà la question qui m’est tout de suite venue à la fermeture de ce livre. Soit l’auteur avait un accès illimité aux alcools et autres drogues, soit il était tout simplement fou. Parce qu’autant d’imagination débridée dans si peu de pages, ça dépasse l’entendement. L’auteur nous offre du début à la fin une explosion de loufoquerie qui nous emmène en voyage dans un monde extraordinaire. Les décors, les personnages, les scènes…tout est original et chaque page nous apporte son lot de surprises.

En retrouvant mon âme d’enfant, je me suis délecté de ce pays fantastique où cohabite une population déjantée. Je me suis senti comme dans un rêve. Extrêmement visuelle, l’écriture de Lewis Carroll porte la magie de ce conte jusqu’au tréfonds de l’imaginaire. Une bonne petite aventure pour se détendre et se libérer un instant du monde réel, si restrictif.

Folio (poche) 177 pages

16/20

Publicités

"

  1. MademoiselleChristelle dit :

    J’ai eu à peu près le même effet en lisant Alice au pays des merveilles. Et puis, après avoir effectué quelques rapides recherches sur le net, j’ai découvert ceci : http://autopsie-du-monde.over-blog.com/article-alice-au-pays-des-horreurs-ou-l-offensive-pedophile-67353685.html

    J'aime

    • Killing79 dit :

      Il est vrai que certains artistes avaient ou ont des côtés lugubres. L’article semble tout de même voir des cohérences entre les oeuvres et les moeurs des auteurs où il n’y en a pas. Il extrapole énormément (trouver un lien entre la pédophilie et la nouvelle adaptation de Burton, alors que Walt Disney est mort depuis longtemps…). Moi, je lis de la littérature, et j’apprécie les grands romans sans m’intéresser à la vie des écrivains. C’est peut être une erreur! Mais alors on ne peut pas lire Céline, ni regarder aucun dessin animé…c’est un choix!

      J'aime

  2. eluae dit :

    Il est vrai que ce livre est merveilleux. Ce que m’a particulièrement plû dans celui ci est l’incertitude qui y règne, il n’y a aucune certitudes établies, notre petit cerveau ne s’ attend pas aux réactions des personnages, que vont-ils faire ? Qui sont-ils ? Que veulent-ils vraiment ?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s