Magnifique!

Le fils

Court résumé: « Le fils » suit le destin des McCullough, une famille texane sur 150 ans de son histoire.

Mon avis:

Merci aux éditions Le livre de poche pour cette lecture!

Le monde des lecteurs et la presse semblaient unanimes quant à la qualité du roman « Le fils ». Faute de temps, j’avais loupé sa sortie. Je n’ai pas réitérer l’erreur et je me suis jeté sur le format poche.

800 pages…ça peut faire peur, c’est même intimidant ! 800 pages retraçant le destin d’une famille texane sur un siècle et demie…je redoutais quand même de longs passages ennuyeux de descriptions de grands espaces comme savent si bien le faire les auteurs de ce type de fresque. Mais passé les premiers chapitres confus, qui m’ont un peu perturbé, je me suis vite rendu compte que j’avais affaire à toute autre chose. La mayonnaise a tout de suite pris et j’ai été emballé par ce récit, qui alterne entre trois membres de la famille répartis sur cinq générations.

Chaque personnage fait face aux problématiques et aux coutumes de son époque avec son caractère propre. Malgré leur lien de parenté, ils ne sont pas tous faits du même bois et n’ont pas tous les mêmes idéologies. Cependant la destinée de toute la famille va être dictée par leurs différents choix, les décisions de l’un entraînant le destin de la génération suivante. Philipp Meyer nous démontre alors que l’histoire se répète sans cesse et que les forts d’aujourd’hui créent les faibles de demain et réciproquement.
Parallèlement le récit permet d’assister à l’évolution d’un pays et des mentalités à travers les siècles. On découvre alors les dérives raciales d’un peuple américain pourtant multiculturel. Ces dérives qui font aussi son Histoire ! Sans abuser de descriptions, l’auteur a su recréer l’atmosphère de l’époque, me transporter dans ces contrées sauvages, afin d’y revivre ces moments historiques.

Mais ce qui fait de ce livre un grand roman, c’est la grande humanité qu’il dégage avec ses personnages travaillés et approfondis. On est en empathie avec eux tous, dans les moments tendres et romantiques comme dans les moments difficiles et violents. Avec des ambitions pourtant antinomiques, ils ont su chacun m’émouvoir de leur sort. L’écriture de Philipp Meyer est agréable et les aventures sont racontées avec une force romanesque impressionnante. Il a dû déployer un travail titanesque pour donner naissance à ce petit bijou, historiquement et humainement magnifique !

Le livre de poche 784 pages

18/20

Publicités

"

  1. jostein59 dit :

    Tu confirmes les bons échos que j’avais eu à la sortie de ce livre. Peut-être un achat poche pour cet été.

    Aimé par 1 personne

  2. gggaelle dit :

    Je le note, j aime bien les fresques historiques et familiales

    Aimé par 1 personne

  3. Edyta dit :

    Je pense que c’est un livre pour moi, j’aime beaucoup les sagas. 800 pages tout de même…. Je le rajoute sur ma liste.

    J'aime

  4. Lilou dit :

    j’avais beaucoup aimé aussi ! 🙂 à découvrir…

    Aimé par 1 personne

  5. […] fils de PhilippMeyer . C’est l’article du blog Les livres de K79 qui a ravivé mon […]

    J'aime

  6. Folavril dit :

    Un livre qui me tente beaucoup, et qui a tout pour me plaire! Merci pour ce beau billet

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s