Bonne surprise suédoise!

Le dompteur de lion

Court résumé: Victoria, jeune fille portée disparue depuis quatre mois, réapparaît, mais dans un état physique dramatique. Patrick s’occupe de l’enquête. Pendant ce temps, pour les besoins de son nouveau livre, Erica part à la rencontre d’une femme incarcérée après avoir tué son mari et maltraité sa fille.

Mon avis:

Merci aux éditions Actes Sud/Actes Noirs pour cette lecture!

Après le décès de Stieg Larsson et Henning Mankell , Camilla Läckberg fait figure de première représentante du polar suédois. J’avais déjà lu ses prédécesseurs, il ne me restait plus qu’à la découvrir pour être à jour. En commençant par « Le dompteur de lions », je m’attaquais au neuvième épisode de la série commencée en 2008 en France. Il y avait donc des éléments du passé des personnages que je ne maîtrisais pas. Je l’ai d’ailleurs un peu ressenti lorsque l’auteure faisait des allusions aux aventures précédentes. Néanmoins ma lecture n’en a pas été troublée et cet opus se lit très bien indépendamment.

En général, dans la plupart des polars/thrillers, la narration est ciblée sur les enquêteurs et parfois aussi sur le criminel. On suit le ou les deux camps parallèlement, ce qui permet à l’auteur de faire monter le suspense en même temps que l’avancée des investigations. Plus les recherches progressent, plus la tension monte et il faut de bonnes scènes d’action pour dynamiser le tout. Au contraire, Camilla Läckberg a fait le choix d’un style narratif différent. Dans ce roman, on vit avec tous les protagonistes. Chaque chapitre se concentre sur un individu de la communauté. On entre dans le quotidien des foyers et on prend connaissance de leur propre histoire. Cela donne parfois lieu à des scènes d’une grande banalité, sans réelle importance pour l’intrigue et qui traînent en longueur. Mais finalement, ça m’a permis de mieux appréhender les personnages en faisant partie de leur intimité. Et j’ai senti la pression croitre au fur et à mesure que le passé de chacun se mettait en place.

Ce style est en définitive très efficace et le fait que les personnages soient traités en profondeur, me donne envie de lire les précédents, bien que 8 volumes auront du mal à trouver leur place dans mon emploi du temps littéraire déjà surchargé. Au départ, j’avais des préjugés négatifs dus à la grande popularité que connaît Camilla Läckberg. Avec cette aventure, elle a su me convaincre que ce n’était pas usurpé !

Actes Noirs 388 pages

16/20

Publicités

"

  1. Bonsoir, c’est un livre qui me tente bien, bonne soirée 🙂

    J'aime

  2. jostein59 dit :

    A chaque nouvel opus, j’ai envie de découvrir cette auteure mais si nous en sommes déjà au neuvième, j’ai de la lecture à rattraper. C’est sûrement mieux de les lire dans l’ordre.

    J'aime

  3. J’ai découvert Läckberg très récemment avec « la princesse des glaces », roman sympa mais un peu déçue … Mais j’en lierais d’autres par curiosité 😉

    J'aime

  4. lautreecho dit :

    Livre acheté presque par réflexe. Alors que son ouvrage précédent m’avait un peu déçu. La force de l’habitude… Malgré tout, je suis impatient de le lire.

    Aimé par 1 personne

  5. Sonia dit :

    Je n’ai jamais lu de livres de Camilla Läckberg mais celui-ci me tente bien. Mais mon emploi du temps littéraire étant chargé comme le tien, je ne sais pas quand est-ce que je vais pouvoir le lire.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s