Innocence et insouciance

the-girls

Court résumé: Fin des années 60 dans le nord de la Californie, Evie Boyd est une jeune fille de 14 ans qui s’ennuie. Jusqu’au jour où elle croise le chemin d’une bande de filles dirigée par la mystérieuse Suzanne…

Mon avis:

Merci aux éditions de La Table Ronde pour cette lecture!

Le cas Charles Manson fait encore beaucoup parler aujourd’hui. Pour preuve, deux livres lui sont consacrés en cette rentrée littéraire: Le « California Girls » de Simon Liberati se focalise sur les crimes perpétrés par la famille Manson, tandis que « The girls » s’intéresse plutôt au contexte historique.

Si le thème du livre vous rebute parce que vous craignez d’assister à des effusions de sang et des scènes atroces, ne craignez rien, ce n’est du tout le but de l’auteure. En effet, Emma Cline utilise l’histoire de ces crimes comme prétexte pour nous parler d’une époque. On suit les péripéties d’Evie, jeune fille un peu désenchantée, comme beaucoup d’adolescents à un son âge. Son foyer familial n’est pas des plus stables elle est donc blasée et en recherche de fantaisie. La rencontre avec Suzanne, fille rebelle qui dégage un sentiment de liberté, va être une bouée de sauvetage à laquelle elle va s’accrocher.

Grâce à cette histoire, j’ai été transporté dans l’Amérique des années 60/70. L’auteure a su parfaitement recréer l’atmosphère d’insoumission qui régnait à ce moment-là. Dans ces circonstances particulières, ce roman nous parle surtout de l’adolescence et de sa fragilité. Sans véritables repères, les jeunes gens, d’une grande naïveté, sont influençables et certaines personnes peuvent en profiter. L’admiration d’Evie pour Suzanne, va la pousser à tout faire pour lui plaire. Elle va alors se retrouver bien malgré elle dans l’engrenage de  la secte dirigée par le charismatique Russell. C’est donc un roman sur la liberté et l’innocence, qui mal encadrées, peuvent conduire à une fin tragique.

Pour son jeune âge, Emma Cline manie une plume de très haut niveau. Le style est en même temps soutenu et envoûtant. J’ai ressenti tout le travail que ce livre a dû lui demander afin de retranscrire au mieux l’ambiance de l’époque. En alternant entre passé et présent, elle nous prouve que le monde a changé mais que les comportements puérils se perpétuent. Elle fait du même coup une entrée fracassante dans le monde littéraire, avec ce roman universel sur la jeunesse, que j’ai trouvé à tous points de vue fascinant !

Quai Voltaire 331 pages

17/20

Publicités

"

  1. Il est dans ma WL, j’ai très envie de le découvrir ! Merci pour cet avis qui me conforte 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. maju dit :

    Bonjour,
    je suis plongée en plein dedans et c’est une très bonne surprise pour moi aussi, surtout de la part d’une si jeune auteure !
    Bonne journée 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. Julie Dionaea dit :

    Si tout se passe comme prévu, je le commence ce soir, j’ai super hâte !

    Aimé par 1 personne

  4. J’ai beaucoup aimé ta chronique, mais beaucoup moins le roman. Je trouve que justement la substance amenée par Charles Manson n’est pas suffisamment présente à mes yeux. Ici je n’ai lu qu’un roman sur le développement personne d’une jeune fille et je m’attendais à plus … Lecture mitigée pour moi !

    J'aime

  5. Tiens, je suis en train de le lire justement. J’aime beaucoup le style d’écriture très original mais j’ai du mal à rentrer dedans.

    J'aime

  6. jostein59 dit :

    Un bon premier roman mais suite au lancement commercial, j’en attendais davantage.

    J'aime

  7. alexmotamots dit :

    Chic, il m’attend dans ma PAL.

    Aimé par 1 personne

  8. Nathalie M dit :

    Il est dans ma pal, j’ai grand hâte de le découvrir !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s