Carrisi ésotérique

malefico

Court résumé: Un couple est retrouvé assassiné, dans une voiture, avec un modus operandi particulier. Sandra est photographe de scènes de crime. Marcus est un pénitencier qui décèle le Mal. Tous deux vont se retrouver embarqués dans les engrenages de cette affaire plus complexe qu’elle n’y paraît.

Mon avis:

Merci aux éditions Le Livre de Poche pour cette lecture!

Donato Carrisi est devenu en trois livres, un de mes auteurs de thrillers favoris. A chaque nouvel opus, je trouve qu’il apporte une originalité, une façon bien à lui de traiter le sujet, en dehors des sentiers battus. Il se différencie des spécialistes du genre en modifiant les codes.
Donc lorsque j’ai eu l’occasion de lire celui-ci, je ne me suis pas fait prier. Je n’avais pas lu « Le tribunal des âmes », le précédent, mais ce n’est pas vraiment pénalisant, car il peut se lire indépendamment.

Donato Carrisi utilise ce qui fait sa grande force et nous met une nouvelle fois en présence de personnages charismatiques. Sandra et Marcus sont des protagonistes si atypiques qu’ils en deviennent marquants. Petit à petit, des informations sur leur passé sont distillées, ce qui permet d’étoffer leurs vécus personnels et de nous les rendre encore plus attachants. On est alors entrainé mécaniquement dans leurs aventures.

Cette fois-ci, Donato Carrisi s’attaque à une histoire ésotérique au cœur de Rome. On découvre ainsi différemment des hauts lieux de la capitale italienne. On ouvre des portes secrètes, on entre dans des endroits interdits et on tire le fil d’une machination diabolique.
Comme à son habitude, tout est parfaitement ficelé. L’écriture est fluide et le scénario bien huilé, pour nous garder sous tension. Même si certains événements sont un peu tirés par les cheveux, ce thriller se révèle d’une grande efficacité.

L’auteur italien semble avoir créé un cycle sur le Mal et ses disciples que je vais suivre avec plaisir. J’ai parfois senti que les éléments du « Tribunal des âmes » me manquaient pour appréhender au mieux les héros de ce roman. J’ai trouvé aussi que l’histoire était un poil plus classique que la série « Le chuchoteur ». Ce ne sera donc pas un coup de cœur pour moi mais je ressors tout de même enthousiasmé par un nouveau très bon Carrisi.

Le livre de poche 531 pages

16/20

Publicités

"

  1. genevievemunier dit :

    Je partage en partie ton point de vue car, j’avais beaucoup aimé le chuchoteur et Malefico encore plus.

    Aimé par 1 personne

  2. Yvan dit :

    Content de lire que tu fais partie des Carrisi addicts maintenant ;-). Bel avis, merci !

    Aimé par 1 personne

  3. Lord Arsenik dit :

    J’avais trouvé Le tribunal des Âmes moins abouti que Le Chuchoteur, avec Malefico je me suis réconcilié avec Marcus et Sandra.

    Aimé par 1 personne

  4. Julie Dionaea dit :

    J’avais beaucoup aimé Le chuchoteur et L’écorchée, je vais commencer très prochainement Le tribunal des âmes puis Malefico suivra, j’espère qu’ils me plairont !

    Aimé par 1 personne

  5. […] « Malefico » de Donato Carrisi chez Le Livre de Poche: infos ici et ma chronique ici […]

    J'aime

  6. […] « Malefico » de Donato Carrisi chez Le Livre de Poche: infos ici et ma chronique ici […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s