Gentil thriller psychologique

dapres-une-histoire-vraie

Court résumé: Delphine a du mal à digérer le succès de son dernier roman. Elle a perdu l’inspiration. Jusqu’au jour où L. fait une apparition dans sa vie et commence à faire partie de son quotidien…

Mon avis:

Merci aux éditions Le livre de Poche pour cette lecture!

Le phénomène Delphine De Vigan n’est pas passé inaperçu depuis le succès de son roman « Rien ne s’oppose à la nuit ». Ce livre déclic a déclenché une quantité de prix littéraires. Et ce nouvel opus « D’après une histoire vraie » a confirmé la règle et a même permis à cette auteure de décrocher le prix Renaudot et le prix Goncourt des lycéens. Autant vous dire que je plaçais de grandes espérances dans cette lecture.

Ne voulant pas laisser tomber l’autobiographie qui a fait sa réussite mais désirant peut-être ne pas donner l’impression de profiter du filon, Delphine De Vigan a décidé de nous offrir une œuvre hybride. Elle se sert de ses souvenirs pour y intégrer de la fiction. Elle entretient en permanence le paradoxe au point que l’on est baladé entre réalité et imagination sans jamais savoir de quel côté on se trouve réellement. Et c’est là toute la force de ce livre. Les fans qui voulaient qu’elle continue dans la veine du dernier et ceux qui préféraient qu’elle revienne à la fiction, sont au final tous contentés !
En toile de fond, l’auteur nous fait entrer dans son quotidien d’écrivain, de femme et de mère. Puis elle intègre un grain de sable plutôt encombrant en la personne de L. Celle-ci va dynamiter tout son monde et ainsi crée une atmosphère perfide et une tension omniprésente.

J’ai bien aimé ma première approche de Delphine De Vigan même si je trouve qu’elle ne va pas assez loin. Le suspense est toujours présent mais on ne se sent jamais vraiment en danger. Elle utilise toutes les ficelles du thriller psychologique et l’adapte à son lectorat. C’est léger, c’est agréable, ça fonctionne assez bien mais ce n’est juste pas assez machiavélique pour moi. Une petite touche de méchanceté en aurait fait une grande réussite. Mais si vous cherchez un roman stressant et qui ne vous empêche pas de dormir, vous ne serez pas déçu par « D’après une histoire vraie »!

Le livre de poche 380 pages

15/20

Publicités

"

  1. Caro dit :

    Puisque je viens de lire Rien ne s’oppose à la nuit, que j’ai bien apprécié, ta chronique me donne envie de découvrir ce titre-là, merci !

    Aimé par 1 personne

  2. J’ai noté le titre depuis un moment mais ne me décide pas à sauter le pas.

    Aimé par 1 personne

  3. Julie Dionaea dit :

    Je n’ai jamais lu de romans de Delphine De Vigan et j’hésite à le faire, peut-être que je finirais par me lancer !

    Aimé par 1 personne

  4. alexmotamots dit :

    J’en garde un bon souvenir. Meilleur que ma lecture de la biographie de sa mère.

    Aimé par 1 personne

  5. Edyta dit :

    J’ai préféré « Rien ne s’oppose à la nuit ». Ce roman m’a un peu déçue.

    J'aime

  6. J’aime bien le mot « gentil » thriller psychologique. Ça veut tout dire! 😜

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s