Loyauté, honneur et respect!

Court résumé: A Providence, Hugo rencontre Freddy et ses acolytes et devient « Bohem ». Cette bande va tout mettre en œuvre pour se sentir libre…

Mon avis:

Merci aux éditions J’ai lu pour cette lecture!

Henri Lœvenbruck est un auteur de romans d’aventure et de thrillers que je croise régulièrement dans les différents salons. Ce sont surtout ses polars qui m’intéressaient dont j’entendais de-ci de-là qu’ils valaient le détour. Dans mon appétit perpétuel de découverte, je gardais donc cet écrivain dans un coin de ma tête. « Nous rêvions juste de liberté » sort de son ordinaire et est plutôt à classer dans les road trips.

On assiste au récit d’Hugo qui nous raconte les évènements qu’il a vécus durant sa jeunesse. Gamin, il a rencontré les individus qui vont devenir le socle de sa destinée. Dès lors, sa vie va être chamboulée et il va être entrainé dans une folle épopée. Dans une première partie, on le suit dans ses premiers pas de voyou. Lorsqu’il rejoint sa bande d’amis, il ouvre de nouvelles portes. Ils vont vivre des péripéties incroyables entre petits larcins, bagarres, glandouille et ils vont développer ensemble leur désir d’évasion. J’ai beaucoup aimé cette phase de nostalgie et d’insouciance très divertissante et souvent marrante.

Dans le reste du livre, Hugo met sa promesse à exécution et part sur les routes. Le lecteur entre alors en contact avec le milieu très fermé des motards. On comprend tout le fonctionnement et l’organisation de ces passionnés de mécanique, qui vivent leur passion de ville en ville, de bar en bar. Et c’est à ce moment-là que le roman prend toute sa force. Il ne devient pas seulement une ode à la liberté mais aussi une ode à l’amitié. Les protagonistes sont attachants et ne font qu’un devant l’adversité. Je me suis pris de sympathie pour ces bourlingueurs de grands chemins, qui s’affranchissent des règles pour laisser parler leur fraternité. Seulement, dans ce monde baigné de drogues, d’alcools, de femmes et d’égos, les drames ne sont jamais loin !

Grâce à une écriture très simple et à une humanité débordante, j’ai eu un véritable coup de cœur pour ce livre. L’auteur a su allier dans un même ouvrage, un roman initiatique plein de rêves, une histoire de motards durs à cuire à la sauce « Sons of Anarchy » (la série télévisée) et un récit poignant sur l’amitié et ses revers. Bravo Monsieur Lœvenbruck pour cette prouesse, qui m’a tour à tour amusé, libéré, pour me laisser finalement aux bords des larmes…une belle aventure !

J’ai lu, 489 pages

7.80€

18/20

Publicités

"

  1. Yvan dit :

    moi j’ai lâché les larmes à la fin (et c’est très très rare) ;-). Un livre inoubliable ! Bienvenue au club !

    Aimé par 1 personne

  2. Cat dit :

    Vous avez apprécié Yvan et toi… Je note… Bonne soirée…

    Aimé par 1 personne

  3. C’est un auteur que j’ai découvert avec Sérum, écrit avec Fabrice Mazza. J’avais beaucoup aimé, c’était en plusieurs épisodes et ils étaient accompagnés par des codes qui donnaient accès à des musique à écouter pendant la lecture.

    Aimé par 1 personne

  4. jostein59 dit :

    Je n’ai jamais lu cet auteur. Pas certaine que cela soit mon univers mais ton avis et les commentaires donnent envie.

    Aimé par 1 personne

  5. Aelys dit :

    Un auteur que je croise souvent sur les blogs mais que je ne connais pas. Ton enthousiasme pourrait être contagieux !

    Aimé par 1 personne

  6. Lutin82 dit :

    J’en conclu que c’est un bon road movie.
    Pour tout dire, je ne suis pas grande fan, et même si j’ai sentie dans ta critique que tu étais vraiment emballé, c’est ta phrase de conclusion qui me convainc au final. J’adore les livres avec de l’émotion, des sentiments, de la vie quoi.

    Merci, je me le note.

    Aimé par 1 personne

  7. alexmotamots dit :

    J’avais lu un de ses premiers romans qui ne m’avait pas transcendé, à l’époque. Je devrais retenter.

    Aimé par 1 personne

  8. Un coup de coeur absolu ! Je le recommande à tout le monde dès que j’en ai l’occasion ! (Par contre, ses autres romans ne me tentent pas plus que ça…)

    Aimé par 1 personne

  9. Julie Dionaea dit :

    J’ai adoré ce roman pour lequel j’ai eu un véritable coup de cœur ! Peut être qu’un jour je me lancerais dans la découverte des autres romans de l’auteur !

    Aimé par 1 personne

  10. Nathalie M dit :

    Un roman magnifique, un gros coup de cœur!

    Aimé par 1 personne

  11. […] J’ai eu un véritable coup de cœur pour le dernier roman de Henri Lœvenbruck. Ma chronique en témoigne ici! […]

    J'aime

  12. julie lescout dit :

    Ce qui me plaît avant tout c’est le titre.
    Et le résumé me donne encore plus envie de le lire.

    Aimé par 1 personne

  13. Lord Arsenik dit :

    LE coup de coeur littéraire de l’année 2015.
    J’ai adoré du début à la fin… avec en prime une larmiche finale.

    Aimé par 1 personne

  14. […] notamment son très acclamé « Nous rêvions juste de Liberté » dont Anthony des livres de k79 a fait une si belle chronique […]

    J'aime

  15. francksbooks dit :

    Une unanimité assez rare …

    Aimé par 1 personne

  16. aider dit :

    Mon coup de coeur de ces dernières années tout en sachant que je n’apprécie : ni les road movie ni la moto…. c’est dire !!!
    Heureusement que je me suis laissée convaincre par les critiques je m’en serai vraiment voulue de passer à côté , depuis je l’offre et le prête tout autour de moi…
    Ravie de découvrir ce blog !!!!

    Aimé par 1 personne

  17. Eve-Yeshé dit :

    ce livre est dans ma PAL depuis un moment mais j’hésite encore car la moto ce n’est pas trop mon truc…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s