Vrai ou faux?

Court résumé: Claire a quarante huit ans. Pour surveiller son amant du moment, elle se crée un faux profil Facebook. Mais son acte va chambouler ses relations amoureuses et conduire au drame…
Mon avis:
Merci aux éditions Folio pour cette lecture!
 Dans la catégorie roman qui vous retourne l’esprit et qui prend à malin plaisir à vous dérouter, je voudrais « Celle que vous croyez ». Dans le but de nous égarer, Camille Laurens utilise plusieurs profondeurs de plans dans cette histoire de relations amoureuses compliquées. Elle alterne entre différents modes de narration, différents points de vue qui apportent leurs lots de révélations. Elle adapte le style de son écriture selon qu’il s’agisse d’un entretien avec un psychologue, d’une version romancée des faits ou d’une lettre à un éditeur. On est alors balloté entre fiction, fiction dans la fiction et réalité. On ne sait plus où donner la tête. Au fil des informations que l’on récolte, les personnages prennent des identités diverses, les scènes s’inspirent les unes des autres et la vérité se dessine progressivement.

Vous devez vous dire que tout ce méli-mélo doit être déstabilisant et difficile à appréhender. Ce serait vrai s’il n’était parfaitement maîtrisé. Même si le cerveau est mis à rude épreuve, les récits s’emboîtent à merveille. Je suis resté en perpétuel équilibre, dans le flou jusqu’au dénouement final, sans jamais perdre le fil. C’est très bien construit et d’une grande efficacité.

En plus de nous offrir une histoire troublante, Camille Laurens en profite pour passer des messages subliminaux. La condition de la femme est au centre de son drame. Elle nous parle de ses désirs et de ses ambitions mais aussi du regard que l’on porte sur elles à partir d’un certain âge. Leur place dans la société change et le jugement des autres devient moins indulgent.

Vous avez donc compris que j’ai pris beaucoup de plaisir à me perdre dans ce labyrinthe de personnalités. Ce livre se lit rapidement malgré sa complexité et c’est parfois agréable de se creuser les méninges, en toute simplicité. Belle première rencontre avec cette auteure !

Folio, 211 pages

6.60€

17/20


Publicités

"

  1. Comme d’habitude, j’ai pris beaucoup de plaisir à lire ta chronique, merveilleusement écrite et fouillée. Du coup, j’ai relu la mienne qui date du mois de mai 2016, date de parution du bouquin vraisemblablement. Elle est, naturellement, très différente dans la forme mais sur le fond, nous nous rejoignons complètement même si je ne lui avais attribué que 4 étoiles. En tous les cas, merci pour tes chroniques dont je me régale.

    Aimé par 1 personne

  2. Ta chronique, encore une fois, donne envie ! Merci du partage 😉

    Aimé par 1 personne

  3. rambalh dit :

    Tu me donnes clairement envie de plonger dans ce roman !

    Aimé par 1 personne

  4. Mistinguette dit :

    Je garde un très bon souvenir de cette lecture également ! C’était la première fois que je lisais Camille Laurens et ce roman m’a donné envie d’aller lire ses autres titres 🙂

    Aimé par 1 personne

  5. lorenztradfin dit :

    Camille Laurent je la lis depuis dans ces bras la ….. toujours stimulant et important pour nous les hommes

    Aimé par 1 personne

  6. J’aurais pas cru que ça semblait si intéressant en lisant juste le résumé… Ta chronique me remet un peu les pendules à l’heure 😉

    Aimé par 1 personne

  7. Je l’ai vu cette semaine et j’ai failli l’acheter. Vue ta critique, j’aurais dû me laisser tenter ! 🙂 La prochaine fois…

    Aimé par 1 personne

  8. jostein59 dit :

    J’en avais eu de bons échos à sa sortie. Le résumé ne me tentait pas mais ce que tu en dis pourrait changer la donne.

    Aimé par 1 personne

  9. alexmotamots dit :

    Une auteure qu’il faut que je découvre. Titre noté.

    Aimé par 1 personne

  10. agathethebook dit :

    Oh je l’avais adoré à sa sortie ! Il est Super bien fait ce roman 👍🏼

    Aimé par 1 personne

  11. solenev79 dit :

    Merci pour ces chroniques qui se lisent avec plaisir. Vraiment! Elles reflètent le vrai, le bon lecteur dont tous les auteurs doivent rêver…. Elles sont claires, fluides… sincères; souvent convaincantes.
    Je découvre ce blog avec bonheur en buvant mon premier café du matin. J’ai mis des étoiles sur plusieurs, lues de la première à la dernière ligne. Sans en perdre un mot. Deux livres que je retiens à lire, cette fois, en urgence, c’est celui-ci et Besson. Je dis cette fois, parce que ça fait un moment que je les ai en tête. Donc je termine celui que j’ai en cœurs, Surtension d’Olivier Norek, et je m’y mets.
    Merci encore pour ce blog. Et pour ces chroniques qui ont fait mon petit bonheur du matin. A très bientôt! Belle, toute belle journée.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s