La maladie colorée

Court résumé: Mathias Malzieu découvre qu’il est atteint d’une aplasie médullaire. Il est alors hospitalisé dans une chambre stérile…

Mon avis:

Merci aux éditions Le Livre de Poche pour cette lecture!

Lorsqu’on me parle de comédiens qui poussent la chansonnette, de chanteurs qui se mettent au pinceau, de chanteurs qui écrivent des romans, je suis un peu réticent. Pour moi, les arts sont dissociés et chacun est spécialiste de sa spécialité. Je sais que j’ai tort et je me soigne ! C’est pour cette raison que spontanément je ne vais pas vers ce genre de livres. Mais appréciant la musique du groupe et ayant découvert les critiques élogieuses sur ce journal, j’ai voulu accorder le bénéfice du doute au chanteur de Dionysos.

Mathias Malzieu nous raconte la rencontre avec la maladie, sa progression et toutes les épreuves qui vont en découler. Dès lors, son parcours dans les hôpitaux va être jalonné de révélations et de retournements. Au fil des évènements, l’état d’esprit de l’artiste va connaître des fluctuations assez fortes pour tenter de s’accommoder aux nouvelles situations. Le côté imprévisible de la maladie crée un suspense constant et on s’inquiète du dénouement. Le lecteur reste dans l’expectative auprès du malade et vit les péripéties à ses côtés. On est alors enfermé, isolé dans la chambre avec lui. Il partage ses états d’âmes du quotidien qui sont heureusement apaisés par le soutien de la famille et du personnel médical.

Comme dans tous les ouvrages d’acteurs ou de chanteurs, le récit n’échappe pas à l’égocentrisme du propos. Cette thérapie n’a donc de véritable intérêt que pour celui qui l’écrit. Mais à la différence des autres, dans son auto introspection, Mathias Malzieu apporte un peu de poésie et de folie douce qui rendent son histoire beaucoup plus originale et assez sympathique à suivre. Les scènes sont parfois loufoques et apportent une vision décalées des évènements. On appréhende alors différemment les diverses étapes du traitement médical, même si elles sont parfois douloureuses.

En conclusion, sans être transcendante, c’est une lecture sur un thème dramatique qui s’avère à la fois touchante, sympathique et colorée…comme son auteur !

Le livre de poche, 312 pages

7.90€

15/20

"

  1. Belle chronique pour un livre que j’avais personnellement beaucoup aimé par son côté décalé justement, sa poésie mais aussi pour le regard de Mathias Malzeu sur sa maladie.

    Aimé par 2 personnes

  2. J’avais adoré ce livre! Très poétique et touchant 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. Caro dit :

    C’est un livre que j’ai envie de lire depuis un moment, merci pour cette belle chronique.

    Aimé par 1 personne

  4. Eve-Yeshé dit :

    j’ai passé un bon moment avec ce livre, l’auteur manie bien la poésie et l’humour. Un témoignage sympa

    Aimé par 1 personne

  5. Lutin82 dit :

    J’avais bien aimé également. Comme toi, je l’ai trouvé pas transcendant mais bien sympathique.

    Aimé par 1 personne

  6. alexmotamots dit :

    Un livre qui m’était tombé des mains : je n’y ai trouvé aucun intérêt.

    Aimé par 1 personne

  7. Domi dit :

    jamais lu cet auteur encore, une vidéo « conversation avec » avait été proposée sur lecteurs à la parution du roman et ça m’avait donné envie, tu renouvelle l’envie !

    J'aime

  8. Tout à fait d’accord avec ton ressenti. C’est difficile, enchanteur, tendre, drôle et original malgré le sujet. 🙂 Une bonne lecture émouvante pour moi aussi.

    Aimé par 1 personne

  9. lewerentz dit :

    J’ai failli l’acheter hier mais je crois que j’ai bien fait de m’abstenir.

    J'aime

  10. Quaidesproses dit :

    J’en garde, personnellement un très bon souvenir. Quelle poésie !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s