La guerre à hauteur d’homme

Court résumé: 1915, James Mc Kendrick, un irlandais catholique, Emile Buffet, un conscrit français et Ludwig Halpern, un officier allemand vont être envoyés au cœur de la première guerre mondiale.

Mon avis:

Ce roman m’a été fortement conseillé par Franck’s Books. Je ne connaissais pas cet auteur et encore moins son œuvre mais je fais confiance à ce blogueur. En effet, il a souvent des goûts dans la même veine que des miens. Même si à priori la première guerre mondiale ne fait pas partie de mes thèmes de prédilection, j’étais tout de même confiant avant de me lancer dans ce pavé.

La guerre, il y a des auteurs qui savent la raconter et il y en a, comme Patrice Quélard, qui se propose de vous la faire vivre. « Fratricide » ne vous raconte pas les évènements qui ont fait l’Histoire, il s’intéresse plutôt à l’humain. Ainsi, grâce à 3 personnages issus de 3 camps différents, le lecteur va s’immerger dans le conflit à hauteur d’homme. Le récit va alors se concentrer dans les tranchées, dans les petits villages, dans les coins retirés, là où les gens ont vécu le drame. Avec cette immersion au centre des péripéties, on va découvrir les affrontements de l’intérieur aux côtés des acteurs eux-mêmes. Sous cet angle, l’auteur peut développer des thèmes parallèles à l’action. Ainsi, au quotidien, les protagonistes découvre les carences affectives, les divergences de religion, les violences intérieures, les injustices du destin, les révoltes contre la hiérarchie… Finalement, la guerre nous apparaît comme une micro société dans laquelle l’homme reste un homme tout simplement, avec ses qualités et surtout avec ses défauts. Au fil des scènes, on passe donc par tous les sentiments. J’ai été tour à tour enthousiasmé, optimiste, ému, triste, en colère. J’ai vraiment pris conscience de la force émotionnelle et sentimentale d’un tel conflit sur l’être humain.

Le récit est très documenté, l’écriture est exigeante mais très agréable, les personnages sont approfondis et attachants, tout est donc réuni pour faire un grand roman.

Jusqu’à présent, je lisais presque uniquement des livres de grands éditeurs parce qu’ils étaient pour moi gages de qualité. Depuis «Que les hirondelles me reviennent » de Yann Dejaury , un roman autoédité, qui m’a beaucoup plu et maintenant grâce à ce grand « Fratricide » , je vais à coup sûr agrandir mon champs d’action. D’ailleurs à la fermeture de cette magnifique fresque débordante d’humanité, on peut se demander comment les professionnels de l’édition ont pu passer à côté d’une telle pépite (Aujourd’hui, il est édité chez Les Amazones). Dans une moindre mesure, j’espère que mon avis contribuera, à l’instar de celui de Franck, à mettre sur le devant de la scène ce chef d’œuvre méconnu et son auteur Patrice Quélard.

Les Amazones, 593 pages

22€

17/20

Publicités

"

  1. patricequelard44 dit :

    Merci beaucoup, m’sieur, pour cette chronique. À défaut d’être beaucoup connu, je suis connu par les bons 😉

    Aimé par 1 personne

  2. Merci pour ton avis, je ne connaissais pas. Ah et belle année 2018 à toi !

    Aimé par 1 personne

  3. francksbooks dit :

    Merci Anthony j’étais persuadé que tu allais aimé et j’encourage tous nos amis blogueurs à découvrir ce bouquin merveilleux !

    Aimé par 2 personnes

  4. Juste un petit mot pour souligner la générosité d’Anthony et Franck à mettre en lumière des auteurs auto-publiés !

    Aimé par 2 personnes

  5. alexmotamots dit :

    Un chef d’oeuvre inconnu, rien que ça !

    Aimé par 1 personne

  6. Cat dit :

    On trouve parfois des pépites dans l’autoedition. Le sujet de la grande guerre m’intéresse. Je note ton avis enthousiaste!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s