Roman social moderne

Court résumé: Comme chaque année, Paul emmène sa petite famille en vacances en Corse. Mais les membres de cette famille ne sont plus tout à fait les mêmes et les relations vont en être bouleversées…

Mon avis:

Merci aux éditions Denoël pour cette lecture!

Jusqu’à ce que l’on me le propose, je ne connaissais ni l’auteur ni le livre. En me renseignant, j’ai  constaté qu’avant d’être écrivaine, Christine Détrez était sociologue. Et cela se vérifie dans ce roman. Son approche de l’humain est centrée sur les sentiments.

D’ailleurs, on pourrait presque penser qu’il y a une part d’autobiographie dans cette histoire tant les sensations paraissent réelles. On a l’impression d’être avec les personnages, de faire partie de la famille. Les relations entre eux sont parfaitement retranscrites et on ressent chaque émotion. Même si le récit est à la troisième personne, on vit l’ambiance de l’intérieur.

Ça commence comme n’importe quelles vacances familiales. Tout pourrait être tranquille. Mais, comme un drame est annoncé en début de roman, le lecteur est à l’affut de l’instant où tout va basculer. Les échanges des protagonistes prennent alors une dimension différente. Chaque attitude peut être considérer comme suspecte et le moindre petit accrochage peut devenir l’étincelle qui va mettre le feu aux poudres.

Dans cette atmosphère sous tension, l’autrice s’intéresse à différents thèmes. Elle parle de la famille recomposée et de ses contraintes, surtout lorsqu’elle est issue de l’adultère. Elle examine les relations mère/enfant quand ces derniers cessent d’être des enfants et tendent à devenir adultes. Elle s’attache aussi à pointer les différences sociales qui créent parfois un fossé entre les êtres. Tous ces sujets sont analysés sans aucun jugement, juste dans le rapport entre les acteurs. Ce n’est donc pas une étude froide mais bien une immersion dans les comportements humains.

Christine Détrez nous livre un portrait d’une famille extrêmement réaliste qui va vous faire passer par toutes les émotions. La complexité des relations est domptée par la justesse du propos. Sans user d’artifice narratif et avec une écriture de qualité, elle va vous entrainer dans les profondeurs de l’esprit humain, souvent fragile. Je conseille donc ce court roman social très efficace.

Denoël, 190 pages

18.50€

Publicités

"

  1. Voilà un roman qui me tente énormément. Je note la référence ! Merci anthony : )

    Aimé par 1 personne

  2. Lambert chrystele dit :

    Merci pour tes commentaires toujours très intéressants.

    Aimé par 1 personne

  3. Ça à l’air intéressant comme construction de récit. Je note ! Merci Anthony

    Aimé par 1 personne

  4. jostein59 dit :

    Apparemment, elle sait créer une atmosphère. Et effectivement, en tant que sociologue, l’analyse doit être pertinente.

    Aimé par 1 personne

  5. alexmotamots dit :

    Un court roman qui a tout pour me plaire.

    Aimé par 1 personne

  6. Ça me tente énormément ! En plus j’aime beaucoup ce que font les éditions Denoël en général ! Ta chronique m’a convaincue.

    Aimé par 1 personne

  7. Arras dit :

    Découvrez les autres romans de Christine Détrez, tous aussi excellents les uns que les autres, sur le site des éditions Chèvre-feuille étoilée comme par exemple le second : https://www.chevre-feuille.fr/d-une-fiction-l-autre-mobile/264-de-deux-choses-lune
    dont le fin est plus qu’inattendue !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s