Déjantés

Court résumé: Après avoir tabassé un homme qui maltraitait son chien, Hap et Leonard sont recrutés par une voisine. Elle veut connaître la vérité sur la disparition de sa petite-fille intervenue quelques années auparavant…

Mon avis:

Merci aux éditions Denoël pour cette lecture!

Dans ma lecture précédente avec Jack Reacher, il était question de pragmatisme et de professionnalisme pour résoudre une énigme. Le ton était sérieux. Avec une nouvelle aventure de Hap et Leonard, on change complètement d’univers.

Dès les premières pages, on entre dans le vif du sujet. On se retrouve aux côtés de nos deux enquêteurs de chocs. On se rend très vite compte qu’ils n’ont rien perdu de leurs compétences. Ils ont gardé leur grande appétence à la baston. Aux moindres de leurs déplacements, ils cherchent toujours à entrer en conflit avec autrui et chaque rencontre est un prétexte à faire fonctionner la boite à gifles.

Dans cette série, l’ambiance est plutôt détendue. Les acteurs sont constamment en improvisation. Les dialogues tiennent une part importante du livre. Plein de fulgurantes réparties et de plaisanteries bien senties, chaque échange verbal est une perle d’inventivité et de drôlerie. Tous les personnages y vont de leur imagination afin de couper le sifflet de l’autre. Moi qui suis assez adepte de ce genre d’humour souvent grinçant, je me suis régalé.

Autrement dit, tous les ingrédients d’un bon Hap et Leonard sont réunis. Les fans vont une nouvelle fois se délecter des combats, des fusillades et des facéties à profusion. Aussitôt les fauves lâchés, les balles fusent et le sang gicle. Faisant fi d’une intrigue travaillée, le scénario se résume en des scènes d’action qui finissent souvent en carnage et c’est assez jubilatoire.

J’étais ravi de retrouver les deux enquêteurs déjantés. Ils me manquaient depuis leur dernière aventure qui datait de 5 ans. Leur folie et leur verve sont toujours un bon divertissement pour moi. Si vous cherchez, le temps d’un livre, à sortir de votre quotidien morose ou tout simplement à lâcher prise (il ne faut pas craindre la violence !), je ne peux que vous conseiller la série de Joe R. Lansdale. Légère, drôle et débridée !

Et en plus, il y a Vanilla !

Denoël, 416 pages

22.50€

Traduit par Frédéric Brument

"

  1. Elle - Twin Books dit :

    Je viens de le lire et ce fut une totale découverte car je ne connaissais pas la série de Hap et Leonard. Comme toi, j’ai beaucoup aimé le côté décalé de ce polar 😉

    J'aime

  2. Intéressant. Je me laisserais bien tenté. A l’occasion.

    Aimé par 1 personne

  3. lebouquinivre dit :

    Je ne connais pas du tout, merci beaucoup 🙂

    Aimé par 1 personne

  4. frconstant dit :

    A mettre en tête pour une nouvelle visite chez mes libraires …

    Aimé par 1 personne

  5. Sandrion dit :

    ça a l’air très bien, je note car j’ai un peu épuisé tous mes polars… 🙂

    Aimé par 1 personne

  6. Eve-Yeshé dit :

    deuxième critique enthousiaste que je lis sur ce roman donc à découvrir!!!!

    Aimé par 1 personne

  7. tu me fais découvrir ce livre sur une « nouvelle aventure de Hap et Leonard »… j’apprécie ce style d’humour grinçant, c’est ce qui me fais rire le plus souvent. Je le note, merci à toi 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s