Toujours divertissant!

Rester groupés

Court résumé: Trois personnes sont assassinées dans différentes régions de France. La brigade des rebuts de la police menée par Anne Capestan s’occupe de l’affaire. Surtout que l’ex-beau-père de celle-ci fait partie des victimes…

Mon avis:

Merci aux éditions Albin Michel pour cette lecture!

J’avais pris un certain plaisir avec le premier épisode des poulets grillés. Alors l’idée de repartir dans une nouvelle enquête à leurs côtés, me réjouissait assez.

Dès les premières pages, Sophie Henaff nous fait entrer dans l’aventure sans préliminaires. En effet, les différents personnages loufoques qui composent la brigade avaient déjà été développés dans l’opus précédent. On connaissait leurs antécédents et les raisons qui les avaient entraînés dans cette impasse professionnelle. Elle avait mis en place toute l’équipe. Cette fois-ci, elle s’attarde sur son héroïne principale, en l’occurrence Anne Capestan. L’enquête qui va leur être confiée, va faire ressortir une partie du passé du commissaire. On va alors faire la connaissance de son entourage proche. Elle, qui était un personnage plutôt abstrait jusqu’à présent, va prendre un peu de volume et nous dévoiler les autres facettes de sa personnalité. Cette nouvelle affaire va mettre en exergue une part plus sentimentale et plus intime.

Mais rassurez-vous, la patte Henaff (sans jeu de mots) est toujours aussi présente. Les scènes loufoques se succèdent et c’est toujours aussi décalé. Sans jamais se prendre au sérieux, elle donne à son récit un souffle divertissant qui m’a emballé. Même si l’effet de surprise n’est plus, l’arrivée de nouveaux comparses ajoute un brin de fraîcheur et de nouveauté. Cela ouvre la porte à un florilège de situations et de dialogues drolatiques.

Pour ne rien gâcher, Sophie Henaff met une nouvelle fois en place un scénario qui tient la route. C’est donc encore un véritable polar dans lequel elle fait évoluer sa bande de bras cassés. Elle s’amuse beaucoup lorsqu’elle écrit et ça se sent ! Son enthousiasme, bonifié par son écriture particulièrement visuelle, fait toujours merveille à travers ce deuxième acte. Elle a créé un genre à part entière qui a su égayer ma lecture et je fais plus que jamais partie des lecteurs qui attendent la suite…

Albin Michel 325 pages

16/20

Publicités

"

  1. Lord Arsenik dit :

    Un second opus qui transforme l’essai.
    Vivement le prochain !

    Aimé par 1 personne

  2. alexmotamots dit :

    Une auteure que j’apprécie. J’espère que le troisième volet est en préparation et sera aussi bon que les précédents.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s