Philosophie d’un tueur

Shibumi-56cb16698872c

Court résumé: Les membres de l’organisation internationale « La Mother Company » sont à la poursuite d’une jeune femme susceptible de perturber leurs intérêts politiques. En suivant sa trace, il vont alors être confrontés à Nicholaï Hel, l’assassin le plus efficace qui soit.

Mon avis:

Merci aux éditions Gallmeister pour cette lecture!

Suite à la lecture de la critique élogieuse et passionnée de Léa Touch Book, j’ai voulu découvrir le phénomène « Shibumi ». Une fois entre mes mains, ce livre dont la couverture est magnifique, le résumé prometteur et qui est affublé d’un bandeau « Roman culte », m’a mis l’eau à la bouche.

Avant toute chose, il faut préciser que ceux qui s’attendent à entrer dans un roman d’aventure comme le laisse présager le résumé, vont être déçus. En effet, ce livre tient beaucoup plus du roman philosophique. On y suit le parcours initiatique du grand assassin Nicholaï Hel. On va donc comprendre l’origine et les différentes facettes de ce personnage. A travers ce portrait, cette histoire permet surtout à l’auteur de poser son œil avisé sur la société de son époque. En mettant en opposition la vie maîtrisée du héros et les nombreuses agitations du monde, il nous offre une réflexion souvent acerbe des faiblesses des hommes et des excès du système.
Trevanian nous livre un roman assez remarquable avec une écriture impeccable et de petites touches d’humour. Le récit est foisonnant. Le caractère du héros est traité en profondeur et on est emporté par le destin de ce personnage au charisme incroyable, qui impose le respect.

Globalement j’ai passé un bon moment, mais je suis un peu moins dithyrambique que certaines critiques. J’ai trouvé l’intrigue un peu trop manichéenne, sans grandes nuances. Et je regrette aussi que le récit manque parfois de rythme et se perde en longueur dans des scènes de peu d’intérêt. Les séquences de spéléologie et d’exploration de grottes sur des dizaines de pages m’ont paru interminables et pas forcément indispensables.

Je conseille cette lecture et je garderai le souvenir d’un livre original, de belle qualité littéraire et qui donne à réfléchir, même si ça n’a pas été pour moi le coup de cœur attendu.

Gallmeister Totem 518 pages

15/20

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s