Destins torturés

Court résumé: Un femme grièvement blessée se retrouve à l’hôpital. Elle demande à parler à l’inspecteur Ibarra. Trois ans auparavant, celui-ci avait été porté en héros après avoir résolu l’affaire de la petite disparue de Malaga.

Mon avis:

Merci aux éditions Actes Noirs pour cette lecture!

Victor Del Arbol est un auteur de polar espagnol qui sévit depuis quelques années, avec de nombreuses critiques positives. Etant un grand adepte de ce genre et après lui avoir longtemps tourné autour, je me suis enfin décidé à découvrir son univers grâce à sa dernière création.

Pour le lecteur qui s’attend à un polar classique avec une intrigue importante ou des rebondissements à foison, je lui conseille de reposer cet ouvrage. Et pour le lecteur qui recherche une histoire légère ou qui cherche un livre qui lui fera du bien, alors là, je lui conseille même d’arrêter de lire ma chronique sur le champ et de plutôt relire une des précédentes (vous verrez, elles sont sympas aussi !).

Différents mystères jalonnent tout le roman. Mais ces énigmes servent juste de trame à l’histoire et leurs résolutions ne sont pas vraiment importantes. On s’attache plus aux causes qu’aux conséquences. C’est donc dans le passé des personnages que l’on va chercher la vérité. Alternant entre les différents points de vue et naviguant entre les différentes périodes, l’auteur creuse la psychologie de ses protagonistes. Il revient dans le temps afin de comprendre les évènements qui ont mené les acteurs à ces situations.

Le moins que l’on puisse dire alors, c’est que ce livre ne respire pas la joie. Les vies racontées sont particulièrement sombres et saturées de tristesse. A travers tous ces portraits, l’auteur aborde des thèmes tels que la disparition, la torture, le viol ou le meurtre qui conduisent au chagrin, à la vengeance ou à la folie. Résumée ainsi, vous avez saisi que cette histoire n’est en rien réjouissante mais qu’elle analyse en profondeur les répercutions que peuvent avoir les drames sur nos vies.

Victor Del Arbol sonde l’âme humaine face à la tragédie. Il brosse le portrait de personnages aussi déchirés qu’attendrissants, avec une vraie mélancolie qui nous les rend attachants. Porté par une belle écriture, l’univers sombre de ce roman m’a beaucoup plu, même si j’ai craint un peu la surenchère de désespoir. Après cette lecture, il me faut donc très vite passer à autre chose pour ne pas tomber à mon tour, au fonds du trou.

Actes Sud, Actes Noirs 307 pages

15/20

Publicités

"

  1. Nathalie M dit :

    Je viens de lire un avis très enthousiaste juste avant, le tien est plus mitigé mais tu sais en vanter les mérites 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. Cat dit :

    Super retour… Je le note. Bonne soirée

    Aimé par 1 personne

  3. viduite dit :

    C’est vrai que c’est un roman assez sombre. J’avais adoré son précédent, Toutes les vagues de l’océan qui, sans être plus joyeux, ouvrait de belles pages d’Histoire

    Aimé par 1 personne

  4. alexmotamots dit :

    Un petit coup de blues ?

    Aimé par 1 personne

  5. nanou dit :

    Trop sombre pour moi actuellement , mais merci pour cette super chronique ! Bonne soirée et bonne lecture

    Aimé par 1 personne

  6. lheuredelire dit :

    J’en ai déjà lu un de cet auteur, j’avais bien aimé 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s