Dans un esprit désaxé

lopossum-rose

Court résumé: Ted McKay est sur le point de se suicider…lorsqu’un inconnu interrompt son geste. Celui-ci lui propose un marché surprenant mais attractif!

Mon avis:

Merci aux éditions Calmann-Levy pour cette lecture!

La couverture de ce roman m’a tout de suite interpellé. En voyant la photo et le titre assez original « L’opossum rose », je ne savais pas à quoi m’attendre mais ça laissait présager une histoire plutôt intrigante. Et en effet, aussitôt embarqué dans les premiers chapitres, j’ai perdu le contrôle, déstabilisé. Sans préliminaires, on entre dans la tête du personnage principal, qui est pour le moins dérangé. Les faits qu’il nous rapporte ne sont pas complètement cohérents et l’architecture du récit semble se déliter au fil des pages. Mais tout est bien maîtrisé par l’auteur et on divague dans cet esprit comme hypnotisé.

Dans la deuxième partie du livre, on sort de la tête de Ted Mc Kay pour revenir sur terre. Et là, c’est le travail de psychanalyse qui intervient. Federico Axat continue alors à nous balader entre délire et factuel pour essayer de comprendre ce qui est arrivé. Il maintient un suspense constant par la quête de la vérité. On sait qu’il s’est passé des faits dramatiques mais on reste dans un flou, qui se dissipe petit à petit. Malgré la confusion mentale omniprésente qui désempare parfois, j’ai été comme envoûté, impatient de découvrir la suite des évènements.

Pour résumer, mon premier contact avec cet auteur a été une vraie réussite. Il m’a pris par la main et m’a emporté aux frontières de la folie sans jamais m’égarer. J’ai pris beaucoup de plaisir grâce à une plume agréable et à une narration contrôlée et parsemée de fausses pistes. Ce roman est donc un thriller psychologique que j’ai particulièrement apprécié et que je recommande aux adeptes du genre. « L’opossum rose » est la quatrième œuvre de Federico Axat et la deuxième traduite en français. Je ne le connaissais pas avant mais je suis aujourd’hui impatient de lire le reste et je serai aux premières loges pour accueillir le prochain qui sortira !

Calmann-Levy 424 pages

17/20

Publicités

"

  1. Cheyenne dit :

    J’aime bien les thrillers psychologiques… je note!

    Aimé par 1 personne

  2. Encore un livre que ma PAL ! merci .

    Aimé par 1 personne

  3. Cynthia dit :

    Ma liste s’allonge….

    J'aime

  4. […] « L’opossum rose » de Federico Axat chez Calmann-Levy: infos ici et ma chronique ici […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s